Quelles sont les conditions pour assurer un chat ?

Souscrire à une assurance pour son chat permet de faire face aux dépenses engendrées par les soins vétérinaires ou interventions nécessaires lorsque surviennent une maladie ou un accident mettant la santé de son animal de compagnie en danger.

Il est donc important de faire soigner son chat sans mettre en péril son budget car tout ou partie des frais médicaux sont remboursés grâce à une assurance pour chat.

En revanche, l’adhésion à un contrat d’assurance, pour nos chats comme pour nous, dépend d’un certain nombre de critères auxquels votre compagnon à quatre pattes doit se conformer afin de pouvoir y prétendre.

Ces critères sont variables selon les sociétés d’assurances et se rapportent principalement à l’âge, à l’identification et à la santé de votre chat.

L’âge de votre chat : le critère essentiel pour faire accepter sa candidature à une assurance

L’âge de votre chat est en effet le premier élément qui conditionne son acceptation par une assurance santé.

En effet, si votre animal est trop âgé, c’est à dire s’il excède son dixième anniversaire, il y a de très fortes chances pour qu’un grand nombre d’assurances le considèrent trop fragile et exposé aux risques de maladie et par conséquence qu’elles diminuent leur protection, augmentent considérablement leurs tarifs pour assurer votre chat ou encore qu’elles lui refusent toute garantie.

Immatriculation obligatoire de votre chat : une clause importante pour la plupart des assurances

Il faut savoir en effet que votre chat ne sera pas admis auprès d’une grande partie des assureurs sans que vous ayez présenté au préalable ses documents officiels d’identification.

Tout comme notre carte d’identité ou notre passeport sont obligatoires pour nos démarches administratives ou pour souscrire à un contrat quel qu’il soit, le numéro de tatouage ou de puce électronique de votre chat sera exigé par la majorité des sociétés d’assurances animalières soucieuses de faire barrage au trafic illégal.

Il ne sera donc pas question d’espérer faire valider par votre assureur l’adhésion à une garantie santé pour protéger un chat non identifié.

Votre chat dûment vacciné et en bonne santé avant d’entrer dans le clan des assurés: la condition sine qua non

Afin d’éviter les cas d’abus et de fraude à l’assurance, beaucoup de sociétés exigeront un certificat médical de bonne santé de votre chat avant de le faire bénéficier de leur protection.

Ainsi, n’espérez pas faire assurer votre animal s’il est victime d’une maladie déjà déclarée ou si ses vaccins contre les maladies courantes du chat telles que la rage, le coryza, la leucose et le typhus ne sont pas à jour.

Veillez donc, pour espérer voir sa protection acceptée par un organisme ou pour éviter son exclusion des garanties souscrites, à présenter un chat sain et en pleine forme au scalpel pointilleux de l’assureur.

Ainsi, l’examen attentif des différentes clauses restrictives d’une assurance pour chat est indispensable afin de savoir si votre compagnon répond aux exigences de la compagnie et si toutes les conditions sont réunies pour que votre animal bénéficie de la meilleure couverture santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *