Assurance pour animaux : protéger son animal

Pour soigner un chien d’une torsion de l’estomac, cela peut coûter plus de 500€,tandis que pour soigner une rupture des ligaments croisés chez un animal domestique, le coût des soins peut dépasser les 1000€. Les personnes qui ont des revenus modestes peuvent se retrouver face à un dilemme important : où trouver l’argent pour payer de telles sommes ? Donc une question se pose : que faire pour réduire les coûts : prendre une assurance pour animaux.

Assurer son animal ou ne pas l’assurer ?

En fin de compte, assurer ou non votre animal revient à un choix personnel.

Il y a cependant une question importante à se poser : Si mon animal de compagnie tombe malade et si je suis incapable de payer la facture, serais-je prêt à laisser mon animal sans soins ou pire à devoir le voir mourir faute de traitement ? Bien entendu la réponse est non pour un maître digne de ce nom donc il est plus sage de s’orienter vers la mutuelle pour animaux afin de ne pas avoir à se poser ce genre de questions.

Pour les chiens, pensez aussi à l’assurance responsabilité civile

Un chien non assuré pourrait vous coûter très cher s’il vient à provoquer des dégâts, un accident ou mordre un autre chien. La grande majorité des assureurs proposent des assurances responsabilités civiles pour chien et parfois cela est même pris en charge par l’assurance habitation de l’assuré.

Réserver un budget aux frais de santé

prendre une assurance pour votre animal, vous pouvez mettre de l’argent de côté que vous utiliserez si votre animal a besoin de soins vétérinaires. De cette façon, vous pouvez faire des intérêts sur l’investissement, et si vous n’avez pas besoin de l’argent pendant la durée de vie de votre animal de compagnie, c’est à vous de le garder. Demandez à votre vétérinaire le montant des différents traitements pour déterminer combien vous devez économiser. L’inconvénient est que vous pourriez avoir besoin de financer un traitement médical couteux avant d’avoir versé suffisamment d’argent sur votre compte.

Vérifier les conditions du contrat

Il est très important de bien étudier le contrat et aussi de lire les lignes en petits caractères.

Certains assureurs ne fourniront pas de couverture pour les animaux de compagnie à partir d’un certain âge, généralement 7 à 8 ans. D’autres vous demandent de payer un pourcentage des frais médicaux pour les animaux plus âgés.

Vous pouvez également constater que vous n’êtes pas couvert pour des conditions préexistantes, même si vous ne les connaissiez pas. Lorsque vous souscrivez votre contrat, vérifiez si l’assureur continuera à assurer votre animal de compagnie à mesure qu’il vieillit et si les conditions du contrat changeront.

Votre animal doit toujours être à jour de vaccination

Si vous ne parvenez pas à vacciner votre animal de compagnie, vous pourriez avoir des problèmes lorsque vous demanderez le remboursement d’une maladie liée à une non vaccination.Si l’animal a une maladie qui aurait pu être évitée en vaccinant votre animal, la compagnie d’assurance pourrait refuser de vous rembourser. Conservez des enregistrements de toutes les vaccinations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *