Assurance pour animaux : le fonctionnement du remboursement

Nous l’avons évoqué dans les articles précédents, les tarifs vétérinaires sont onéreux et ne font que monter. Si votre animal de compagnie vient à être malade ou accidenté, la facture des soins peut très vite être élevée si son état de santé nécessite une intervention chirurgicale ou autre. Il faut savoir que les vétérinaires sont libres d’appliquer les tarifs qu’ils désirent et ne sont pas soumis à une réglementation particulière.

Précision importante pour justifier cette hausse constante des soins : les cabinets vétérinaires sont de mieux en mieux équipés pour soigner plus facilement les chiens, les chats ou encore les Nac et leur personnel a un niveau de formation plus élevé. Il va s’en dire que tout cela à un coût qui se répercute forcément sur votre facture.

Le fonctionnement du remboursement

Le principe est similaire à votre mutuelle hormis le fait que les animaux n’ont pas de carte vital et que pour pouvoir prétendre à un remboursement des soins, vous devez faire remplir une feuille de soins qui résumera le motif de votre consultation et la transmettre à votre assureur pour analyse.

Pour pouvoir prétendre à un remboursement de votre facture, il faut impérativement :

  • Que la feuille de soins soit intégralement renseignée avec l’identification de l’animal, la nature des soins, le montant de la consultation, le traitement prescrit, la signature du vétérinaire.
  • Que la maladie qui vous a amené chez le vétérinaire ne soit pas exclue au contrat comme c’est souvent le cas pour une dysplasie de la hanche chez le chien ou de l’épilepsie par exemple.
  • Que vous n’oubliez pas de joindre une copie de l’ordonnance.

Après vous êtes assuré que les points précédemment cités sont complets, il vous faut transmettre cette feuille à votre compagnie d’assurance pour animaux. Cette dernière va procéder à la vérification des éléments renseignés. Si un élément est manquant ou jugé imprécis, elle vous demandera de retourner chez le vétérinaire pour faire renseigner les indications manquantes. Sans ces informations, votre assureur refusera de vous indemniser.

Le délai moyen de remboursements si toutes les informations sont bonnes est en moyenne de deux semaines. Cela peut prendre, chez certains assureurs, jusqu’à deux mois.

Attention au délai de carence

Avant tout chose, il est nécessaire de consulter votre contrat. En effet, les assureurs ont mis en place un délai de carence ce qui signifie que durant une période définie au contrat vous ne pouvez prétendre à un remboursement. Cette période va, en règle générale, d’un mois à six mois.  C’est-à-dire que si votre chien est malade deux mois après avoir souscrit votre assurance et que votre délai de carence est de 4 mois, votre facture vétérinaire ne vous sera pas remboursée.

Attention à la franchise et au plafond également

Certains propriétaires d’animaux de compagnie ayant abusé des consultations vétérinaires, les assureurs ont mis en place ce que l’on appelle une franchise. Cela veut dire que votre assureur ne prendra pas tous les frais à sa charge et qu’une partie de ces frais devra être payée par vous.

Pour ce qui est du plafond, les compagnies d’assurances ont mis en place une somme maximale annuelle à ne pas dépasser. Admettons que votre plafond soit de 2000€ par an en facture vétérinaire, une fois ce dernier dépassé, votre assureur ne vous remboursera plus avant l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *